La FMMAF vous propose un point sur l’avancement des 3 étapes les plus attendues de la structuration du MMA en France. Reprenons ensemble le dispositif mis en place pour le lancement des formations, les affiliations et prises de licences MMA ainsi que l’organisation des compétitions.

1ère étape : les formations pour les entraîneurs et les officiels

La présence d’un éducateur reconnu Brevet fédéral 2 (BF 2) par la FMMAF au sein de son effectif est requise pour affilier un club de MMA. De même, disposer d’officiels ayant validé la formation FMMAF est une condition sine qua non à la tenue de galas de MMA sur le territoire français. Les premières formations se dérouleront au cours de l’été.

Dans le contexte sanitaire actuel et par volonté de faciliter l’accès aux formations, le choix de la Formation ouverte à distance (FOAD) a été fait. Ce mode de fonctionnement présente différents avantages :

  • Pas de contact physique ou risque de propagation du Covid-19 ;
  • Pas de contraintes de déplacements ni d’horaires ;
  • L’utilisation de différents types de contenus (QCM, audio, vidéo…) pour dynamiser la formation.

Entraîneurs

Si la formation d’entraîneur est ouverte aux personnes sans qualification d’état ni diplôme fédéral à travers le parcours initial, un allègement de programme est prévu pour les détenteurs d’un diplôme fédéral ou d’un diplôme d’Etat en sport de combat.

Complément de formation initiale (CFI) : 

  • Coût : 120€ ; 
  • Formation disponible : juillet 2020 ; 
  • Contenu : code sportif de la FMMAF, spécificités du MMA, problématiques actuelles du mouvement sportif ;
  • Accessibilité : tout entraîneur possédant un des diplômes et les documents à fournir indiqués dans la liste ci-contre.
Parcours initial : 
  • Coût : BF 1 : 210€ ; 
               BF 2 : 230€ ;
  • Formation disponible : septembre 2020 ; 
  • Contenu : nécessaire théorique et pédagogique à l’enseignement du MMA 
  • Accessibilité : se référer à la liste des documents à fournir ci-contre.

Officiels

Pour accéder à la première formation d’officiel, pour devenir juge, une expérience significative sera requise. En effet, le juge doit pouvoir reconnaître et comprendre les techniques utilisées pour avoir une bonne lecture du combat. 

Formation de juge : 

  • Coût : 110€ ;
  • Formation disponible : septembre 2020 ; 
  • Accessibilité : expérience significative + se référer à la liste des documents à fournir ci-contre.

Pour devenir arbitre, les exigences sont plus importantes. L’arbitre doit avoir un œil expert et saisir tous les aspects de la discipline pour favoriser le bon déroulement sportif tout en assurant la sécurité des protagonistes, en devant parfois prendre des décisions instantanées.

Formation d’arbitre : 

  • Coût : 130€ ;
  • Formation disponible : septembre 2020 ; 
  • Accessibilité : justifier de 2 années d’expérience en qualité d’arbitre sur des sports avec les 3 dimensions (boxe, lutte ,sol) + se référer à la liste des documents à fournir ci-contre.
Les informations sur l’ouverture des formations seront communiquées sur le site internet de la FMMAF et sur nos réseaux sociaux.


2ème étape : les affiliations et prises de licence

Les clubs pourront s’affilier au mois de septembre, dès lors qu’ils auront dans leurs rangs un entraîneur ayant validé le BF 2. Le licenciement des adhérents pourra commencer suite à l’affiliation du club.

La FMMAF met à la disposition de sa communauté un outil digital pour faciliter le dispositif d’affiliation et de licenciement. Une plateforme sera ouverte aux clubs pour leur gestion et celle de leurs licenciés. Ce dispositif présente divers avantages :

  • Une gestion centralisée des licenciés (informations personnelles, grades, diplômes, formations…)
  • Une solution de paiement en ligne pour les prises de licences
  • Un outil de gestion de projet (création d’événements, passages de grades…)
  • La possibilité de diffuser l’information directement depuis la plateforme vers votre communauté ou réseaux sociaux
  • La mise à disposition d’un espace Cloud pour la gestion de vos documents

Les licenciés auront également accès à cette plateforme et pourront venir y chercher toutes les informations dont ils auront besoin pour leur pratique et se tenir informé de l’actualité et des événements de la discipline.

Le barème des cotisations fédérales MMA (affiliations et licences) est en cours de validation par le Comité directeur de la FF Boxe. Il sera communiqué sur le site de la FMMAF avant le 15 juillet 2020.


3ème étape : l’organisation des compétitions

Amateurs

De premières compétitions sous forme d’interclubs pourront avoir lieu rapidement suite au lancement de la pratique. Les clubs organisant les événements pourront s’appuyer sur les officiels formés durant l’été et faire participer leurs licenciés. Le cahier des charges sera disponible sur le site internet fédéral.

La FMMAF a la volonté d’organiser des championnats de France amateurs en 2021, pour les femmes et les hommes adultes mais aussi pour les jeunes. Cependant, la tenue de ces événements dépendra des effectifs licenciés en 2021 ainsi que des conditions sanitaires. 

Professionnelles

Pour ce qui est du MMA professionnel, plusieurs organisateurs hexagonaux potentiels ont été identifiés. Un cahier des charges va prochainement être mis à disposition sur notre site internet pour que toutes les personnes souhaitant organiser puissent prendre connaissance des conditions.

A l’international, les contacts avec les principales organisations sont avancés et devraient permettre l’organisation de grands événements la saison prochaine.

Une fois ces étapes franchies, la pratique du MMA en France sera véritablement lancée. Nous vous invitons à suivre les informations communiquées au fur et à mesure sur notre site internet et nos réseaux sociaux. Si des questions persistent, vous pouvez également prendre contact par mail.

La FMMAF reste à votre écoute !

©JULIEN BRONDANI

NOS AUTRES ARTICLES

Toutes les informations du MMA en France

Le MMA autorisé à la diffusion en France !

Le MMA autorisé à la diffusion en France !

C’est une excellente nouvelle pour toute la communauté du MMA et des sports de combat. Le 21 octobre dernier, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a délibéré et décidé d’autoriser la retransmission des combats de MMA et la diffusion d’images de combats de MMA en France.

Le MMA figé par la deuxième vague de confinement

Le MMA figé par la deuxième vague de confinement

Suite à la propagation de l’épidémie de Covid-19, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que le pays sera de nouveau confiné pour une durée minimale et reconductible de cinq semaines à compter du 29 octobre et jusqu’au 1er décembre. Une décision venant freiner la pratique du MMA en France.

Le MMA français franchit un palier

Le MMA français franchit un palier

La deuxième semaine de ce mois d’octobre 2020 aura été capitale pour le MMA français. Plusieurs événements d’importance sont venus l’animer et paver le chemin pour de futurs grands moments d’Arts Martiaux Mixtes sur notre territoire.

Nouvelles mesures sanitaires, récapitulatif.

Nouvelles mesures sanitaires, récapitulatif.

Suite aux annonces de mercredi dernier du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, le Ministère des sports a synthétisé, par zone et sous forme de tableau, les règles régissant la pratique sportive pour les deux prochaines semaines.

Comment recevoir du public en bon ordre

Comment recevoir du public en bon ordre

L’une des « fiches de rentrée » du Ministère des sports concerne les procédures administratives et la logistique adéquate pour accueillir des spectateurs, en particulier lors des galas de MMA. Que faut-il savoir pour organiser un événement de MMA cette saison ?