PARTICIPER à la structuration du MMA en France

Prenez part aux groupes de travail et ateliers sur les différents axes de developpement
Dépôt des candidaturesLire l'article

Le MMA au moyen Age :

De la fin de l’Empire Romain en 479 à l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique en 1492

5ème siècle

479 : Trace des derniers combats de gladiateurs à Carthage.

12e siècle

1118 : Pratique du Glima (forme de combat mixte) en Islande.

14e siècle

1300 : Un manuscrit Franconien (région géographique et historique du centre-sud de l’Allemagne) traitant des arts martiaux à mains nues (percussion, projection, soumission) est publié.

15e siècle

1400 : Description d’un style de combat d’origine Française est mentionnée dans un manuscrit d’escrime, comprenant des percussions et des techniques de type grappling.

1409 : Le maître d’arme Italien Fiore Dei Liberi publie son traité d’arts de combats Flos Duelloterum incluant de nombreuses techniques de frappes, de déséquilibres et de soumissions.

MMA à l’époque moderne :

Le MMA de la fin du moyen âge à la révolution française, de 1492 à 1792

16e siècle

1520 : Camp du drap d’Or quand Henri VIII défia François Ier à la lutte

1534 : Rabelai publie Gargantua, il y mentionne la pratique de plusieurs styles de luttes régionales notamment “la lutte à pugnes” (lutte de poing) qui est une combinaison de techniques de lutte et de frappes poings nues.

18e siècle

1700 : Première référence à la pratique de la Savate et du Chausson.

MMA à l’époque contemporaine :

Le MMA de 1792 à nos jours

PREMIÈRE PARTIE

19e siècle

1800 : Plusieurs arts de combats mixtes sont pratiqués en France: style des ruffians, des bandits et luttes paysannes.

1825 : Ouverture de la première salle officielle de savate à la Courtille par Michel Casseux.

1848 : Jean Exbrayat instaure les règles de la lutte française qui devient lutte gréco-romaine, en interdisant les attaques aux jambes et les clefs utilisées dans les formes de lutte traditionnelles (gouren,luttes corses, lutte provençale et lutte bourguignonne).

1850 : Le spécialiste de lutte parisienne et de savate Bernard Rambaud bat dans la même soirée le lutteur savoyard Aprin et le boxeur anglais Dickson grâce à des techniques de luttes.

20e siècle

1905 : Regnier affronte Dubois à Courbevoie sur la terrasse de l’usine Védrine.

1906 : Ernest Régnier ouvre une école de jujitsu à Paris.

1912 : Jean-Joseph Renaud créé une méthode mélangeant boxe française, lutte parisienne et jujitsu.

1960 : Dernières traces de la lutte parisienne en France.

DEUXIÈME PARTIE

20e - 21e Siècle

Chronologie des précurseurs 

 

1990 : Première compétition de Combat Intégrale (Kenpokan)

1992 : Daniel Quoniam rencontre Bas Rutten “The King of Pancrase” et commence ses premiers entraînements à Eindhoven

12 Novembre 1993 : Le premier UFC à Denver, Etats-Unis.

1993 : Premiers entraînements en Jujitsu Surace sous la direction de Mathieu Nicourt avec d’autres pionniers comme Loïc Pora et Gael Coadic.

1994 : Premier combat en Lutte Contact avec les Golden Trophy. Compétitions de combat libre ouvertes à tous les styles.

1994 : Orlando Wiet combat à l’UFC 2 (Etats-unis). Il est officiellement le premier français à faire un UFC.

1996 : Premier Français contre un Gracie : Ali Mihoubi vs Ralph Gracie 

1997 : Ultra Fight 

1997 : Premières compétitions de Pancrace en France avec l’Hybrid Pancrace.

1998 : Mathieu Nicourt devient champion d’Europe de Vale Tudo (Night of Samurai en Angleterre)

1999 : Jean Louis Alberch affronte Hayato Sakurai lors du Golden Trophy. 

Sébastien Loew devient le premier champion d’Europe de Pancrace. 

2000 : Premier Championnat de France de Pancrace FFGT

2001 : Antony Réa et Gilles Arsène combattent pour la première fois en France à Bercy dans les règles du Vale Tudo lors du Festival des Arts Martiaux du magazine Karaté Bushido.

2002 : Gilles Arsène devient le premier français à combattre au PRIDE en affrontant la star japonaise, Kazushi Sakuraba (Japon).

2003 : Premier événement de Lutta Mora (MMA traditionnel Corse) organisé dans la région d’Ajaccio.

2004 : Tevi Say devient la première française à combattre au Japon au sein du Smackgirl.

2004 : Bertrand Amoussou est le premier français à remporter un combat au PRIDE FC (Japon).

Lancement de FightSport le premier mensuel consacré aux Arts Martiaux Mixtes.

Boris Jonstomp premier français au Jungle Fight (Brésil)

Emmanuel Fernandez devient le premier champion français du Cage Warriors en Angleterre (poids plumes).

Ouverture de la première section de MMA en Guadeloupe par Serge Narsisyan.

2005 : Ouverture de la première section MMA dans la région de Bastia par Fred Boigeol (qui deviendra la KTP MMA Scola).

La Première sélection française affronte une sélection russe lors du M-1 à St-Petersbourg. 

David Baron devient le premier français champion Européen du Shooto Belgium.

2006 : Création de Venum, la marque française marque d’équipements dédiés à la pratique des sports de combat.

Kristof Midoux et Cheick Kongo font leurs premiers combats à l’UFC. 

Gregory Bouchelaghem combat Gegard Mousasi pour la ceinture middleweight du Cage Warriors (Angleterre). 

2008 : Premier Contenders (tournoi de Pancrace) organisé par Atch Chaufourier

Damien Riccio est le premier français à vaincre un membre de la famille Gracie.

Samy Schiavo est le premier français à intégrer la division bantamweight de l’UFC (USA).

2009 : Création de la CMMA (Commission Nationale de MMA) par Bertrand Amoussou.

Norman Paraisy est le premier français à participer à l’Ultimate Fighter.

Jess Liaudin est le premier français détenteur de la ceinture du 10th Legion.

2010 : Bendy Casimir premier français à combattre au WEC (World Extrem Championship) aux États-Unis

2011 : Ouverture de la première section à Ajaccio par Stéphane Leca (Bushido Academie).

Tenue du premier West Indies Fighting Championship en Martinique. 

Cheick Kongo est le premier et unique français à ce jour à remporter un World MMA Award (organisé par le magazine américain Fight Only).

Arnaud Lepont est le premier français à combattre au One FC en Malaisie

2012 : Romy Ruyssen est la première française à combattre au sein de l’INVICTA FC, la première league nord-américaine 100 % féminine. 

Karl Amoussou est le premier français à remporter le tournoi de l’organisation nord-américaine du Bellator. 

Johann Romming devient le premier français champion du Monde de MMA amateur sous la FILA.

Le Guadeloupéen, David Rochemont devient le premier champion français de la Caraïbe. 

Le guyanais, Nahel Lama devient le premier champion poids lourd de l’organisation brésilienne : NEC (Nord Extreme Cagefighting).

Les premiers “MMA Awards” Julien Sévéon, coach du Parabellum Combat Club, reçoit un double Award, à la fois pour le meilleur coach français de l’année, mais aussi pour celui de la Meilleure équipe française de l’année

Gael Grimaud devient le premier français à remporter la ceinture welterweight du Cage Warriors (Angleterre) mais également le premier combattant réunionnais à gagner un titre mondial chez les pros en MMA. 

2013 : Francis Carmont est le premier français à engendrer 6 victoires consécutives à l’UFC (USA). Il est toujours détenteur du plus grand nombre de victoires françaises dans l’octogone.

Olivier Fontaine est le premier français nominé dans la catégorie “ soumission de l’année” lors des World MMA Awards du magazine Fighters Only (USA).

2014 : Une sélection française emmenée par la CFMMA et le coach Ludovic Dandine, participe au premier championnat du monde MMA amateur

Florence Berthet et Guillaume Blétio sont les premiers médaillés français de l’histoire en MMA amateur à l’IMMAF (médailles de bronze).

Tom Duquesnoy devient le premier champion français du BAMMA chez les poids plumes. 

Cyrille Diabaté met un terme à sa carrière après 15 années de compétition au plus haut niveau en MMA. Cyrille Diabaté établi un record de précision en 2014 à l’UFC avec 73% de tentatives de percussions réussies.

Mehdi Baghdad est le premier français à gagner la ceinture du RFA (USA).

2015 : Iurie Bejenari est le premier français champion du monde MMA amateur.

Le Cage Encounter 4 se tient à Paris. Pour la première fois des combats sont organisés par Fernand Lopez  dans un espace clos pour le MMA. Cet événement sera à l’origine de l’arrêté de 2015

Taylor Lapilus livre son premier combat à l’UFC. 

Cyril Asker devient le premier français titulaire d’un titre mondial à l’EFC.

Isabelle Paré est la première française à combattre à l’’EFC (Afrique du Sud).

Premier Championnat de la Réunion de pancrace sur l’île de la Réunion.

2016 : Création de l’AFMA (Alliance Française du MMA)  présidé par Cyrille Diabaté et Cheick Kongo en tant que secrétaire.

Xavier Poupa Fokam livre son 54e combat et devient le français ayant effectué le plus grand nombre de combats répertoriés chez les pros. 

Maguy Berchel est la première française à combattre au TKO (Canada).

Première édition du Kabuto Fight, compétition de Combat Mixte

2017 : Manon Fiorot devient la première française championne du monde de MMA amateur.

Damien Lapilus devient le premier français champion du BAMMA en lightweight (Angleterre).

2018 : Ahmed Korchi est le premier arbitre français à l’IMMAF

Eva Dourthe est la première championne française de l’EDB (European Belgium Beatdown).

Cyril Gane est le premier champion français poids lourds du TKO (Canada).

2019 : Création du Comité Français de MMA (CFMMA) avec pour co-présidents, David Ducanovic et Bertrand Amoussou

Création du CPMMA (Collectif des passionnés du MMA) par Mohamed Temmar et réunissant certains des grands pionniers du mouvement : Denis Stutzinger, Daniel Quoniam, Maktar Gueye ou promoteurs comme Jean-François Billon.

Manon Fiorot remporte la ceinture de l’organisation sud-africaine EFC. Elle devient la première française titulaire d’un titre mondial chez les professionnels. 

Zarah Fairn est la première française à combattre à l’UFC.

Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour le MMA.

Salahdine Parnasse défend pour la première fois sa ceinture intérimaire des poids plumes avec succès au KSW (Pologne). 

Mansour Barnaoui remporte le prestigieux tournoi à 1 millions de dollars du Road FC (Corée du Sud). 

Axel Sola désigné comme le meilleur combattant amateur par l’IMMAF la fédération internationale de MMA Amateur.

Samir Faiddine est le premier français à prendre la ceinture bantamweight du Cage Warriors (Angleterre).

Moïse Rimbon est le français ayant combattu dans le plus grand nombre d’organisations différentes (35 au total). 

Premier championnat du Monde de MMA organisé par la GAMMA et premier podium pour un français.

Fares Ziam est le dernier français recruté à l’UFC (USA).

Cheick Kongo est le combattant avec le plus grand nombre de combats (15) au Bellator (USA) au sein de la division poids-lourds mais il détient également le record du nombre de victoires (12).

La FF Boxe est désignée pour accueillir et encadrer le MMA.

2021 : Début de la structuration de façon collaborative et lancement des premières assises du MMA et le lancement de la FMMAF.