Rediffusion de la présentation disponible en bas de cet article ! 

La FMMAF vous conviait, ce jeudi 4 juin, à son 3ème webinar grand public. L’objectif du rendez-vous était de réaliser un point d’étape sur l’avancement de la structuration du MMA en France et d’échanger au maximum avec l’audience pour répondre à ses interrogations et donner un maximum de visibilité sur le projet.  

Lionel Brézéphin, cadre technique de la Fédération française de boxe (FF Boxe) responsable du projet, a animé la visioconférence qui s’est articulée en 5 temps : 

      1. Les groupes de travail

Comment et pourquoi ont-ils été créés ? Qui les compose ? Quelle est leur utilité..? L’occasion de rappeler le fonctionnement participatif de la structuration du MMA en France par la FMMAF. 

      2. La chronologie du projet

Afin que le public puisse se rendre compte de l’état d’avancement du projet de développement et soit informé des prochaines étapes, une frise chronologique retraçant l’histoire de la structuration du projet, depuis son attribution à la FF Boxe et se projetant jusqu’à la fin du mois de juin, a été déroulée lors de la présentation. 

     3. La base pédagogique

La FMMAF, grâce aux groupes de travail, est en train de rassembler du contenu pour créer une base pédagogique qui servira à l’enseignement de la pratique dans les clubs. Plus de 270 fiches ont été complétées sur différents thèmes (échauffement, percussions, combat au sol…) et situations (attaque, défense, drills…). Certains contenus ont déjà été transformés en fiches pédagogiques et sont disponibles sur notre site internet dans l’article « Reprise de l’activité ». 

    4. Les formations

Ce sujet est l’un des plus attendus par la communauté du MMA. En effet, les formations, notamment celles des encadrants de club, sont un point obligatoire pour pouvoir lancer la pratique de la discipline sur le territoire. Lionel Brézéphin a pu aborder le calendrier et expliquer le processus pour obtenir la reconnaissance de qualification fédérale permettant d’ouvrir une structure MMA. 

    5. Un temps d’échange

Les 15 dernières minutes du webinar ont été dédiées aux réponses aux questions posées directement dans le chat par l’audience présente jeudi soir. 

Avec 120 participants devant leurs écrans, ce webinar aura été fructueux et riche en échanges. Ci-dessous, retrouvez les 10 questions ayant reçu le plus de votes en direct.
N’hésitez pas à rejouer la présentation disponible dans cet article et, si vous avez encore des questions par la suite, la FMMAF est à votre écoute à l’adresse mma@ff-boxe.com

Pourquoi un nom en anglais french....fédération
    • Conformément à l’article L131-7 du code du sport : “À l’exception des fédérations sportives agréées à la date du 16 juillet 1992, seules les fédérations sportives délégataires peuvent utiliser l’appellation  » Fédération française de  » ou  » Fédération nationale de «  . La FMMAF est un organe de la Fédération Française de Boxe et par conséquent elle ne peut être désignée comme fédération française de MMA.
      Afin de pouvoir être identifiée à l’étranger comme l’organe référent pour le MMA, une désignation en anglais, langue des échanges internationaux, a été choisie et validée par la Direction des sports.
Quel est le coût des formations en e-learning?
    • La digitalisation des contenus est en cours de finalisation. Le coût est donc toujours en réflexion. En effet, il dépendra du volume horaire proposé.
Comment faire la validation des diplômes ?
    • Il suffira de faire parvenir à la fédération par voie dématérialisée (scanner) une copie de vos diplômes.
Une application IMMAF existe déjà.... Pourquoi en créer une autre ?
    • La FMMAF a choisi d’héberger et d’assurer elle-même la gestion des données personnelles collectées auprès de ses licenciés. Conformément aux préoccupations RGPD qui définissent le cadre et la gestion des systèmes de données en France.
Quel est le tarif d’une affiliation et de la licence ? Le prix de la licence est-il le même pour tous les pratiquants ?
    • barème des cotisations et affiliations MMA sera communiqué au mois de juillet pour la saison sportive 2020-2021. Les tarifs proposés prendront en compte : le coût de l’assurance (responsabilité civile, individuelle accident), le coût de la plateforme de gestion administrative, l’offre de service proposée par la FMMAF, et le fait que la licence donne accès à la compétition ou non. La FMMAF a également pris la décision de prendre en compte la situation sanitaire actuelle pour proposer dès la première saison une réduction “Solidarité COVID-19”.
Comment se passent alors les passages de grade au niveau du club avec les adhérents et pour la compétition s'ils peuvent avoir une licence sans club ... ça va être dangereux si les gens ne sont pas structurés ?
      • Les clubs ne pourront faire passer des grades uniquement aux personnes titulaires d’une licence. Ces personnes seront connues car identifiées dans la base des licenciés FMMAF.
      • Dans la pratique un club fera passer des grades aux licenciés auxquels il est rattaché
      • Personne ne pourra être titulaire d’un grade sans licence
      • Personne ne pourra passer un grade sans licence
Pourra-t-on commencer une formation fédérale en e-learning pour la partie théorique avant septembre ?

 

    • Oui, les formations seront ouvertes en FOAD (Formation ouverte à distance) à partir de fin juin.
Les clubs devront vérifier la prise de licence de la part des pratiquants afin d’être sûrs qu’ils soient assurés?

 

    • Une interface de gestion en ligne sera proposée spécifiquement pour les structures privées et les associations
    • De la même manière que les clubs le font actuellement, lors de son adhésion le club devra vérifier que l’adhérent est bien licencié et ce depuis l’interface “Club” du système de gestion FMMAF.

NOS AUTRES ARTICLES

Toutes les informations du MMA en France

Le MMA figé par la deuxième vague de confinement

Le MMA figé par la deuxième vague de confinement

Suite à la propagation de l’épidémie de Covid-19, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que le pays sera de nouveau confiné pour une durée minimale et reconductible de cinq semaines à compter du 29 octobre et jusqu’au 1er décembre. Une décision venant freiner la pratique du MMA en France.

Le MMA français franchit un palier

Le MMA français franchit un palier

La deuxième semaine de ce mois d’octobre 2020 aura été capitale pour le MMA français. Plusieurs événements d’importance sont venus l’animer et paver le chemin pour de futurs grands moments d’Arts Martiaux Mixtes sur notre territoire.

Nouvelles mesures sanitaires, récapitulatif.

Nouvelles mesures sanitaires, récapitulatif.

Suite aux annonces de mercredi dernier du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, le Ministère des sports a synthétisé, par zone et sous forme de tableau, les règles régissant la pratique sportive pour les deux prochaines semaines.

Comment recevoir du public en bon ordre

Comment recevoir du public en bon ordre

L’une des « fiches de rentrée » du Ministère des sports concerne les procédures administratives et la logistique adéquate pour accueillir des spectateurs, en particulier lors des galas de MMA. Que faut-il savoir pour organiser un événement de MMA cette saison ?

Que faire en cas de suspicion de contamination au Covid-19 ?

Que faire en cas de suspicion de contamination au Covid-19 ?

Le ministère des Sports a récemment publié des « fiches de rentrée », l’une d’elles concerne le protocole à mettre en œuvre lorsqu’un ou plusieurs membres d’un club – de MMA ou autre – ont été touchés par le Covid-19 ou sont susceptibles de l’avoir été.