Dans les Foires aux Questions (FAQ), la FMMAF répond aux questions reçues lors des différents webinars et par email.

Lancement, organisations mixtes, MMA professionnel… Dans cette FAQ, trouvez des réponses concernant l’organisation des compétitions de MMA en France

A PARTIR DE QUAND SONT PRÉVUS LES PREMIERS ÉVÉNEMENTS DE MMA en France ?

Selon la conjoncture actuelle, selon le nombre de pratiquants compétiteurs licenciés et le nombre de clubs affiliés, nous pourrions envisager les premières réunions de MMA avant fin de l’année 2020.

QUELLES SONT LES TARIFS DES LICENCES ORGANISATEURS ? LE MONTANT DES RÉVERSIONS FÉDÉRALES ?

La fédération travaille actuellement à un barème des cotisations et affiliations fédérales, en lien avec le tarif d’assurance proposé. Les éléments seront communiqués avant la fin du mois d’août.

SI DU MMA EST ORGANISÉ FAUT-IL FAIRE APPEL À DES OFFICIELS FMMAF ?

Oui tout-à-fait.

EST-IL POSSIBLE DE MÉLANGER LES DISCIPLINES DANS UN ÉVÉNEMENT ?

La fédération travaille actuellement à rendre accessible la pratique de différentes disciplines lors d’un même événement pour que les clubs souhaitant organiser ce type d’organisation « mixte » puisse effectivement le faire. Le principal frein étant la multiplicité des surfaces de combat.

EN QUOI UN COMBATTANT FRANÇAIS VIVANT À L’ÉTRANGER SERAIT-IL OBLIGÉ DE S’AFFILIER À LA FÉDÉRATION S’IL NE COMBAT QUE POUR DES ORGANISATIONS ÉTRANGÈRES ET DES ORGANISATIONS PRIVÉES ?

La licence de MMA en France permet au licencié : 

  • d’exercer en France, 
  • d’être couvert dans le cadre de ses fonctions, 
  • de pouvoir participer aux manifestations organisées en France pour les pratiquants, 
  • mais également de pouvoir combattre à l’étranger tout en étant couvert.
QUELS SONT LES PRÉ-REQUIS POUR ÊTRE ORGANISATEUR ?

Un cahier des charges sera mis à disposition des organisateurs pour respecter un cadre réglementaire régi par la fédération.

COMMENT EFFECTUER LE CERTIFICAT DE CAPACITÉ PROFESSIONNEL ?

Des passages de capacité professionnelle seront mis en place par la fédération fréquemment. Il s’agit de valider rapidement tous les compétiteurs désireux de le faire.

UN SALAIRE MINIMUM EST-IL PRÉVU POUR LES COMBATTANTS ?

Non

Y AURA-T-IL UN CALENDRIER FÉDÉRAL ?

A terme oui, la fédération ayant pour mission d’organiser les compétitions en France (pour les amateurs, promotionnels et professionnels).

LES ÉTRANGERS VENANT COMBATTRE EN FRANCE AURONT-ILS UN STATUT PROMOTIONNEL OU PROFESSIONNEL ?

Cela dépend de l’adversaire qu’il aura en face et du palmarès des deux combattants.

EST-CE QU’UN COMBATTANT PROMOTIONNEL D’UNE AUTRE DISCIPLINE PEUT AVOIR ACCÈS À LA CLASSE AMATEUR OU DOIT-IL COMBATTRE DIRECTEMENT EN PROMOTIONNEL ?

N’importe quel athlète qui voudra participer aux compétitions de MMA en France devra répondre aux critères de la catégorie à laquelle il s’inscrit, qui seront :

  • valider le grade adéquat 
  • avoir un dossier médical satisfaisant.
EST-CE QU’UN COMBATTANT PROFESSIONNEL POURRA AFFRONTER UN PROMOTIONNEL DANS LES RÈGLES DU PROMOTIONNEL ?

Non, les combats entre compétiteurs de classes différentes ne sont pas autorisés.

LES PROFESSIONNELS ÉTRANGERS DEVRONT-ILS PASSER LA CERTIFICATION PROFESSIONNELLE ?

La certification professionnelle est avant tout une garantie que l’athlète concerné a le potentiel physique et technique de pouvoir évoluer en professionnel.
Cette démarche a pour volonté de protéger le combattant en évitant la mise en place d’oppositions déséquilibrées.

Y AURA-T-IL UNE LICENCE TEMPORAIRE POUR LES COMBATTANTS ÉTRANGERS ?

Oui

EST-CE QU’UN COMBATTANT ÉTRANGER PROFESSIONNEL PEUT AFFRONTER UN COMBATTANT FRANÇAIS PROMOTIONNEL ?

Non les combats entre compétiteurs de classes différentes ne sont pas permis.

ALLEZ VOUS DÉFINIR QUELS SONT LES FRANÇAIS QUI PEUVENT COMBATTRE DANS DES ORGANISATIONS NON FRANÇAISES ? SERA-T-IL POSSIBLE AVEC UN STATUT PROMOTIONNEL DE COMBATTRE EN PROFESSIONNEL À L’ÉTRANGER ?

Une autorisation de sortie de territoire sera nécessaire afin de combattre à l’étranger. Cette déclaration permettra à la fédération de pouvoir suivre au mieux les athlètes dans leur intérêt.

Y AURA-T-IL DES « CUTMEN » DANS LES ORGANISATIONS DE MMA ?

Le groupe de réflexion sur le médical devrait nous apporter des éléments sur le périmètre des cutman.

QUEL EST L’INTÉRÊT DU STATUT PROMOTIONNEL POUR LE COMBATTANT ?

Le statut promotionnel permet la transition entre le monde amateur et le monde professionnel. Il a pour but de se familiariser avec l’environnement professionnel avant de prendre la décision définitive de passer professionnel ou non (avec les exigences que cela requiert, à savoir : un statut juridique, un niveau de performance exigé…). 

LE STATUT AUTO-ENTREPRENEUR OU MICRO-ENTREPRISE CONVIENT IL POUR ÊTRE PROFESSIONNEL ?

Oui entre autre.

COMMENT INTÉGRER UN COMBATTANT ÉTRANGER DANS UNE COMPÉTITION EN FRANCE ? LES RÈGLES SERONT ELLES ÉTABLIES SUIVANT LE SHERDOG ?

La base Sherdog n’est pas une base fiable pour estimer l’expérience d’un combattant. Un comité de suivi devrait être désigné pour recueillir des informations sur les combattants étrangers.

LES DIVERSES ORGANISATIONS (NATIONALES OU INTERNATIONALES) AURONT-ELLES L’OBLIGATION D’OBTENIR L’AUTORISATION DE LA FF BOXE POUR LA TENUE DE LEURS ÉVÉNEMENTS ?

Oui, cela repose sur le principe de délégation.

Toute organisation MMA ayant lieu en France doit être soumise à validation par la fédération.

LES COMBATS PROMOTIONNELS N’AUTORISENT DONC PAS À RÉMUNÉRATION ?

Il est envisagé la possibilité de rémunération dans la catégorie promotionnelle, uniquement si le combattant a son propre statut juridique. Il faudra faire la distinction entre une rémunération et le versement d’une indemnité.

POURRONS-NOUS AVOIR UN GALA PROMOTIONNEL POUR OCTOBRE ?

Selon le calendrier actuel et les dispositions sanitaires, cela semble compliqué.

COMMENT SERONT AFFECTÉS LES GRADES AUX COMBATTANTS PROFESSIONNELS ACTUELS DE MMA QUI ONT COMBATTU À L’ÉTRANGER ?

Par validation technique.

QUELLE EST L’OFFRE DE SPONSORING SUR LE MMA ?

La fédération travaille actuellement sur une offre de sponsoring dédiée au MMA. L’idée étant de faire grandir la discipline au regard de la politique mise en place.