Les formations des entraîneurs et des officiels sont deux étapes indispensables au lancement de la pratique de l’activité. En effet, avoir des éducateurs reconnus par la Fédération des Mixed Martial Arts Français (FMMAF) au sein de son effectif est requis pour s’affilier et la reconnaissance d’officiels par la FMMAF est une condition sine qua non à la tenue de gala de MMA sur le territoire français. Les premières formations se dérouleront au cours de l’été, voici quelques précisions.

EFFICACITÉ ET FLEXIBILITÉ AVEC LES FORMATIONS EN LIGNE

Vu le contexte sanitaire et l’incertitude quant à l’évolution de la pandémie de Covid-19, les formations pour les entraîneurs comme pour les officiels auront lieu en ligne, au moins dans un premier temps. Cette configuration permet de ne pas être dépendant des mesures prises par le Gouvernement en termes de rassemblements et de contacts et permet également, en cette période estivale, une flexibilité appréciable pour les personnes en formation. En effet, la Formation ouverte à distance (FOAD) sur la plateforme Apolearn, sera intégralement réalisable depuis votre ordinateur (ou tablette, ou smartphone) et n’engendrera donc pas de contraintes horaires ni de déplacement. Le contenu des formations est en cours de digitalisation et sera disponible au début du mois de juillet

Entraîneur, 2 parcours pour obtenir le Brevet Fédéral 2                

Pour pouvoir ouvrir un club de MMA, la structure devra comprendre en son sein au moins un entraîneur diplômé du Brevet fédéral 2 (BF 2), délivré par la FMMAF. Pour obtenir la certification, deux chemins sont possibles, en fonction des acquis préalables.

Les entraîneurs sans qualification d’état ni diplôme fédéral suivront le parcours initial. Ils devront d’abord s’affranchir du Brevet fédéral 1 avant de pouvoir attaquer le second niveau de certification. Au cours de cette formation en ligne, le nouvel éducateur acquerra et validera des connaissances théoriques et des connaissances pédagogiques lui permettant de maîtriser l’environnement du MMA sur le territoire français et ses techniques d’enseignement. Ces acquis permettront au coach de dispenser des cours de MMA et de faire progresser ses élèves en leur faisant passer les différents grades structurant l’apprentissage de la discipline.  

Pour les personnes déjà titulaires d’un diplôme fédéral de sport de combat ou d’un diplôme d’Etat dans les sports de combat (BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS) en Judo, Lutte, Karaté, Kickboxing Muay thaï, Boxe et Boxe française, un complément de formation garantira l’acquisition de points spécifiques aux MMA, sans contraindre les stagiaires à assimiler un contenu déjà évalué par le passé. Des unités de connaissance ciblées du BF 1 et du  BF 2 sont reprises dans ce complément pour assurer une connaissance précise du milieu et permettre la délivrance du Brevet fédéral. Y seront abordés, par exemple, le code sportif de la FMMAF, indispensable pour comprendre l’arbitrage mais aussi, des sensibilisations  autour de la lutte contre le dopage ou encore, sur la prévention des violences sexuelles, sujets devant impérativement être maîtrisés par un éducateur. Au sortir de ces modules, l’entraîneur aura une bonne perception du MMA tel qu’il s’organise en France ainsi que de l’environnement sportif et de ses problématiques actuelles.   

Tarifs des formations à destination des entraîneurs
  • Complément de formation, pour les titulaires d’un diplôme d’Etat (BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS) ou d’un diplôme fédéral dans les sports de combats (judo, lutte, karaté, kickboxing, muay thaï, boxe et boxe française) : 120,00 €
  • Brevet fédéral 1 (BF 1) – Formation théorique et pédagogique (FOAD) : 210,00€
  • Brevet fédéral 2 (BF 2) – Formation théorique et pédagogique (FOAD) : 230,00€

CERTIFIER DES ARBITRES POUR PERMETTRE L’ORGANISATION DES PREMIERS ÉVÉNEMENTS

Il n’est pas envisageable de voir des rencontres de MMA s’organiser sans officiels qualifiés et reconnus pour arbitrer et garantir la sécurité des combattants. Pour permettre aux premières rencontres amateures d’avoir lieu au début de saison 2020 / 2021, la FMMAF a identifié un groupe d’arbitres expérimentés et aux compétences avérées dans d’autres sports de combat désireux d’intervenir en MMA qui suivra une formation pendant l’été. Si leurs résultats sont satisfaisants, ces officiels seront détachés sur les diverses organisations à travers la France. Le parcours de formation sera continu, initialement sur les compétitions amateurs puis sur les compétitions professionnelles.

Officiels, 2 formations pour 2 fonctions 

Dans un premier temps, il est important de dissocier les deux fonctions que sont juge et arbitre. Le rôle du juge est de comptabiliser les points marqués par les combattants et d’établir le score de la rencontre. En MMA, trois juges évaluent chaque combat pour en désigner la ou le vainqueur.
Ce rôle d’officiel fera l’objet d’une première formation. Pour y accéder, une expérience significative sera requise. En effet, s’il n’a pas besoin de savoir réaliser les mouvements, le juge doit néanmoins les reconnaître et les comprendre pour avoir une bonne lecture du combat. Ces connaissances pourront être validées grâce à l’outil vidéo et à des tests, ce qui permettra d’avoir un cursus intégralement disponible en ligne sur Apolearn. 

La fonction d’arbitre est plus complexe que celle de juge. L’arbitre peut avoir une influence directe sur le déroulement et l’issue du combat. Son œil doit être expert et cet officiel doit saisir tous les aspects de la discipline pour favoriser le bon déroulement sportif tout en assurant la sécurité des protagonistes, et cela en devant parfois prendre des décisions instantanées. Pour cette raison, l’inscription à la formation d’arbitre demandera de pouvoir justifier de 2 années d’expérience en qualité d’arbitre sur des sports avec les 3 dimensions (boxe, lutte ,sol).

La formation se veut complète pour que les premiers juges ayant réalisés la formation en ligne soient opérationnels dès le début de saison prochaine. 

Au programme : l’environnement du MMA en compétition, le protocole à suivre et les différentes fonctions d’officiel, les décisions et le jugement des combats ainsi qu’une connaissance minutieuse du code sportif de la discipline sur notre territoire. 

Le lancement de ces formations en ligne est la prochaine grande étape du projet de structuration du MMA en France. Une fois les premiers diplômes délivrés l’ouverture des clubs et l’organisation de compétitions sera possible. Nous vous invitons à rester connectés et vigilants sur notre site internet et nos réseaux sociaux pour vous tenir informés de l’ouverture de la plateforme Apolearn où vous pourrez retrouver notre catalogue de formations !

Tarifs des formations à destination des officiels
  • Formation de juge : 110,00 €
  • Formation d’arbitre : 130,00 €
Pour participer à la formation il vous sera également demandé
  • D’avoir plus de 18 ans 
  • De présenter un diplôme de premiers secours (PSC1) valide, tout comme les entraîneurs,
  • De présenter un extrait de casier judiciaire bulletin n°3 vierge, 
  • un certificat médical de non contre indication à la pratique du MMA complétée par votre médecin
  • une lettre de motivation 
  • la photocopie de votre carte d’identité ou de votre livret de famille.

NOS AUTRES ARTICLES

Toutes les informations du MMA en France

Le MMA figé par la deuxième vague de confinement

Le MMA figé par la deuxième vague de confinement

Suite à la propagation de l’épidémie de Covid-19, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que le pays sera de nouveau confiné pour une durée minimale et reconductible de cinq semaines à compter du 29 octobre et jusqu’au 1er décembre. Une décision venant freiner la pratique du MMA en France.

Le MMA français franchit un palier

Le MMA français franchit un palier

La deuxième semaine de ce mois d’octobre 2020 aura été capitale pour le MMA français. Plusieurs événements d’importance sont venus l’animer et paver le chemin pour de futurs grands moments d’Arts Martiaux Mixtes sur notre territoire.

Nouvelles mesures sanitaires, récapitulatif.

Nouvelles mesures sanitaires, récapitulatif.

Suite aux annonces de mercredi dernier du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, le Ministère des sports a synthétisé, par zone et sous forme de tableau, les règles régissant la pratique sportive pour les deux prochaines semaines.

Comment recevoir du public en bon ordre

Comment recevoir du public en bon ordre

L’une des « fiches de rentrée » du Ministère des sports concerne les procédures administratives et la logistique adéquate pour accueillir des spectateurs, en particulier lors des galas de MMA. Que faut-il savoir pour organiser un événement de MMA cette saison ?

Que faire en cas de suspicion de contamination au Covid-19 ?

Que faire en cas de suspicion de contamination au Covid-19 ?

Le ministère des Sports a récemment publié des « fiches de rentrée », l’une d’elles concerne le protocole à mettre en œuvre lorsqu’un ou plusieurs membres d’un club – de MMA ou autre – ont été touchés par le Covid-19 ou sont susceptibles de l’avoir été.